stimulation du nerf vague

Le nerf vague, qui parcourt le cou, est responsable de la transmission de messages entre le cerveau et certaines autres parties du corps. Dans le cadre de la stimulation du nerf vague (ou "VNS", acronyme de" Vagus Nerve Stimulation"), le nerf vague gauche reçoit de petites impulsions délivrée par une pile ou pace maker. Ces signaux électriques sont envoyés vers le cerveau, ce qui modifie l’excitabilité électrique cérébrale. Le cerveau ne reçoit donc ni « courant », ni « électricité » directement.

On peut ainsi observer une diminution de la fréquence et de la sévérité des crises, voire une récupération plus rapide après une crise. En moyenne, deux patients sur trois sont améliorés par ce traitement.

La VNS nécessite une petite opération et une hospitalisation d´une journée. Par une petite ouverture sous la peau au niveau du cou, deux fils de métal sont placés autour du nerf vague ; ce sont les électrodes. Le générateur (pile, stimulateur) est placé sous la peau, en dessous de la clavicule.
Le diamètre du stimulateur est d’environ de 3 à 4 cm, et il est aussi épais que deux pièces d’un euro empilées. Le fil avec les points de stimulation (l’électrode) est inséré en sous-cutané au niveau du cou, autour du nerf (nerf vague), et est relié au stimulateur.

Après la chirurgie, l’intensité des stimulations est progressivement augmentée par le médecin. L’efficacité de ce traitement n’est pas immédiate et se met en place sur plusieurs mois chez les patients répondeurs. La VNS ne guérit pas l’épilepsie, mais représente une thérapie complémentaire aux traitements médicamenteux. Ce traitement convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes.


Vous voulez rester informé, inscrivez-vous à notre newsletter!